coal

« Réglementé, pas arrêté », Coal India clarifie l’approvisionnement du secteur non énergétique

La réglementation de l’approvisionnement en charbon des non-utilisateurs d’électricité s’arrêtera une fois que le niveau des stocks des centrales électriques critiques atteindra sept jours, a déclaré un responsable de Coal India.

Coal India Limited (CIL) a précisé dimanche que l’approvisionnement en combustible sec au secteur non électrique a été réduit, mais pas complètement arrêté, comme le prétendent certains milieux. Cette mesure a été prise pour répondre aux exigences d’urgence des centrales électriques alors que le pays est confronté à une crise du charbon, a déclaré un haut responsable du CIL.

«Nous réglementons l’offre pour répondre à la hausse soudaine de la demande de charbon du secteur électrique, mais nous ne l’avons pas arrêtée pour les consommateurs non électriques. Nos approvisionnements quotidiens dépassent 2 tonnes lakh aux industries non énergétiques contre un approvisionnement normal d’environ 3 tonnes lakh « , a déclaré le responsable à PTI.

Les fabricants de plusieurs industries ont allégué un impact négatif sur leur production en raison de la crise du charbon. Les secteurs du ciment, de l’aluminium et de la sidérurgie sont parmi les principaux consommateurs non énergétiques de charbon.

Coal India atteint l’objectif d’approvisionnement donné par le gouvernement aux producteurs d’électricité, a déclaré le responsable, ajoutant qu’il y avait eu une petite baisse en raison des vacances de Dussehra.

«La régulation de l’approvisionnement des non-utilisateurs d’électricité s’arrêtera une fois que le niveau de stock des centrales électriques critiques atteindra sept jours. Le gouvernement prend toutes les mesures pour s’assurer que la production d’électricité n’est pas affectée avec un minimum d’obstacles pour les autres industries », a déclaré le responsable de la CIL.

South Eastern Coalfields Limited (SECL), une filiale de CIL, aurait suspendu temporairement l’approvisionnement des non-consommateurs d’électricité.

En réponse à cela, un responsable de SECL a déclaré que le contenu d’une lettre demandant aux chemins de fer d’organiser plus de râteaux avait été mal interprété par une partie des médias.

«Les approvisionnements sont réglementés pour donner la priorité au secteur de l’électricité et davantage de râteaux ferroviaires sont nécessaires pour y transporter le charbon. Les utilisateurs autres que ceux du secteur de l’électricité sont encouragés à transporter du charbon par les routes », a déclaré le responsable de la SECL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *